À vos masques

Muzeodrome #76

Salut à tou·te·s,

Bienvenue dans Muzeodrome, l’infolettre inspirante qui vous plonge dans la créativité des musées et des espaces d’expositions.

Pour différentes raisons, le numéro de cette semaine est court.

En attendant un “retour à la normale”, je vous propose d’explorer les archives de l’infolettre, vous y ferez de belles découvertes. Je vous invite aussi à recommander Muzeodrome pour soutenir le projet 💪


👀 Illustration : Ada Hop d’après une micro-vidéo de Zach King


1) Rouvrir 🏛️👐

Zach King, le “roi des micro-vidéos” (voir muzeodrome n°64), propose une séquence pour marquer la réouverture des musées (en France le 19 mai 2021). Cette séquence commence avec le vidéaste-acteur qui prépare le moment tant attendu en posant sur le sol un panneau mobile “Please wear face mask (Veuillez porter un masque)”. L’énergique Zach s’en va ensuite vers leurs œuvres vivantes de son musée imaginaire avec un petit paquet de masques chirurgicaux à la main. La suite est à découvrir ici

Publiée le 8 mai 2021, la micro-vidéo a rapidement dépassé le million de vues dans les différentes plateformes où elle a été publié. Un succès qui souligne à la fois le grand savoir faire de Zach King et la forte attente de la réouverture des musées.


2) Sous la baleine 🐋🩹

Depuis le 23 avril 2021, le plus étonnant centre de vaccination contre le/la COVID de New York (USA) se situe sous la baleine bleue exposée au Musée américain d'histoire naturelle (American Museum Of Natural History - amnh.org).

Cette réplique d’une baleine géante de 28 mètres de long est un des objets emblématiques du musée. Construit au milieu des années 1960, elle “a été réalisé à partir des photographies d'une femelle rorqual bleu trouvée morte en 1925 au large de la pointe sud de l'Amérique du Sud”. Mais “à l'époque, on savait peu de choses sur les baleines bleues dans leur habitat naturel”. En 2001, des artistes restaurateurs, qui “disposaient de beaucoup plus d'images et vidéos de baleines bleues”, ont rénové la réplique de 9,5 tonnes. Ceux-ci “ont aplati les yeux du modèle, autrefois trop gonflés, corrigé les évents et réduit la queue. Ils ont également ajouté un nombril que les visiteurs peuvent trouver aux quatre cinquièmes du corps du modèle, rappelant ainsi l'une des caractéristiques que les humains partagent avec ce mammifère majestueux” (Sources amnh).

Dans les pages web du Gothamist, la journaliste Jen Chung raconte que dans le cadre de l’opération de vaccination au musée un pansement géanten feutre et en coton” a été collé sur une des nageoires de la baleine géante. Ce pansement a été conçu par Celeste Carballo, la “préparatrice” en chef du musée, qui a déclaré au Gothamist : “Un jour, on vous demande de fabriquer un pansement géant, et l'autre jour, vous pouvez aider à fabriquer un modèle grandeur nature d'un Tyrannosarus Rex“.

Quand à ceux et celles qui viennent de se faire vacciner, ils et elles reçoivent un bon pour une entrée gratuite au musée (pour un maximum de quatre personnes) ; ainsi qu’un convoité sticker bleu qui affiche le dessin stylisé de la baleine avec le message suivant : “J’ai été vacciné sous la baleine“.


3) Petite distribution ⚪⚪

Dans le numéro 43 de l’infolettre, je vous parlais de distributeurs automatiques de livres. Le 29 avril 2021, le Planet Word Museum (Washington, DC, USA) annonçait dans son compte Twitter : “Joyeuse Journée du Poème en Poche ! Si vous vous arrêtez au musée aujourd'hui, n'oubliez pas de tester notre charmante machine de chewing-gum à la réception pour trouver un petit poème à emporter avec vous”. Ce détournement de machine m’en a rappeler un autre. En février 2007, dans l'exposition "Blanquet s'ouvre la panse" (chez arts factory [galerie nomade]), l'artiste français proposait un distributeur de micro-livres dépliants (dispensés au hasard). Cette machine était aussi à l'origine un distributeur de chewing-gum que Stéphane Blanquet avait customisé en bonhomme-monstre issu de son univers. Pour ma part, j’imagine sans peine l’installation de tirettes “Plaisir d’offrir“ nouvelle génération dans les boutiques des musées.

De son coté, Stéphane Blanquet se prépare à la réouverture le 19 mai 2021 de son exposition évolutive et "gargantuesque" à la Halle Saint Pierre - Paris (voir Muzeodrome n°41) - une exposition enrichie (dessins, tapisseries, photos) et complétée par une seconde avec 50 artistes invité·e·s autour de la Tranchée Racine (la revue d’images éditée par S.B.)…

~ ~ ~ ~ ~

🙏 Prenez soin de vous - Restez connecté

A tout soudain,

Omer Pesquer { https://omer.mobi/ }

Ps : Merci à @dr_kouk pour sa relecture de ce numéro et des précédents.

~ ~ ~ ~ ~

👉 Vous découvrez cette infolettre ? Pour ne pas manquer les prochains numéros > abonnez-vous.

🤩 Vous avez apprécié la lecture de ce numéro ? Signifiez le en cliquant sur le 💜 (ci-dessous)